BRUNO OLLE : TWENTY ONE

Collection Printemps-Eté 2017 / Spring-Summer 2017 collection

De Teintes et de Rouille

«Au tout début du projet, nous avions l’envie encore mal définie d’un assortiment géométrique, d’une structure harmonieuse. Dans cette phase d’incubation, l’idée d’une ambiance de couleurs particulières faisait son chemin, en filigrane.»

Aventures des Toiles - Bruno Ollé - Twenty One Aventures des Toiles - Bruno Ollé - Twenty One Aventures des Toiles - Bruno Ollé - Twenty One

« Le rendu des coups de pinceaux vétustes, grossiers est remarquable de maîtrise sur nos modèles en satin de coton ou nos tops en maille. Gris cendre, bleu Atlantide, vert gazon, rouge Espelette, jaune pomelo : nous avons tenu à respecter la palette du peintre qui nous plaisait telle quelle. » Aventures des Toiles - Bruno Ollé - Twenty One

Aventures des Toiles - Bruno Ollé - Twenty One Aventures des Toiles - Bruno Ollé - Twenty One

Claire Valiente a rejoint Aventures des Toiles il y a un an. Styliste, elle nous raconte l’élaboration de ce thème optique.

« Au tout début du projet, nous avions l’envie encore mal définie d’un assortiment géométrique, d’une structure harmonieuse. Dans cette phase d’incubation, l’idée d’une ambiance de couleurs particulières faisait son chemin, en filigrane. »

Au même moment, la galerie Miquel Azuelta à Barcelone exposait l’œuvre « Twenty One » de Bruno Ollé. Et toute l’équipe de craquer devant le génie de ce jeune plasticien espagnol, l’un des plus intéressants de la scène actuelle. Il se définit lui-même comme un peintre qui peint avec des objets et des formes. Le volume résume incontestablement son œuvre unique. Indissociable de son art, il reste intrinsèquement lié à ses recherches personnelles. Il signe son travail, il souscrit à ses valeurs esthétiques.

Rust and Tone

Claire Valliente joined Aventures des Toiles as a stylist a year ago. She tells us how this very optical theme was built.
« At the very beginning of the project we had an ill-defined wish for a geometric assortment with a harmonious structure. The incubation process gave rise to new ideas with particular colours. »
Meanwhile, the Miquel Azuelta Gallery in Barcelona was exhibiting « Twenty One », an artwork by Bruno Ollé. The whole team fell for the genius of this Spanish artist, who is one of the most interesting figures of the current Spanish art scene. He defines himself as an objects-and-shapes painter but volume is the key word to describe his unique work. Volume is intrinsically linked to his creations, his personal research and his aesthetical values; it is his signature.

Dénichés dans une ancienne usine, ces échantillons de métal peints servaient aux tests chimiques réalisés sur de la peinture industrielle. Longuement exposé aux assauts du temps, ce nuancier de chantier, découpé dans la tôle, permettait de mesurer la résistance du revêtement colorisé aux effets de la corrosion.

Avec son bel accent, Bruno Ollé définit sa plastique : il s’applique à construire sa peinture par des chemins détournés. Il décrit « Twenty One », la préservation des teintes originales et authentiques d’hier. Il explique ses propres applications, nuances ton sur ton ajoutées à côté ou par-dessus. Il oppose peinture fraîche et substances écaillées, altération de la ferraille et nouvelle vie de la composition. Sa récente carrière compte déjà bon nombre d’expositions tant personnelles que collectives, dans son pays comme à l’étranger. Potentiel repéré, talent à suivre !

Discovered on a former factory site, these samples of painted metal were used for chemical tests on industrial paint. Exposed to the onslaught of weather and time, the colour chart was cut in a tin plate used to indicate the resistance level of colours to corrosion.
With a beautiful accent, Bruno Ollé defines his art; he engages in using roundabout courses. He describes « Twenty One » as the preservation of yesterday’s authentic and original hues. He explains how he has applied his own tones over and beside the existing ones to express his point of view. He opposes fresh paint to chipped paint, offering new life to scrap metal compositions. His recent career has already produced numerous exhibitions, both solo and collective, in his own country and abroad. Ollé has a great potential and his talent is truly worth following !

BRUNO OLLE-01

Claire reprend : « Nous nous en sommes donnés à cœur joie, enthousiasmés par la densité de cette sculpture. Nous nous sommes appuyés sur l’expression espiègle des lignes et des couleurs, exacte réplique de ce que nous attendions. Les imprimés restituent parfaitement les traces de rouille, l’épaisseur des couches, la matité du blanc antique. Le rendu des coups de pinceaux vétustes, grossiers est remarquable de maîtrise sur nos modèles en satin de coton ou nos tops en maille. Gris cendre, bleu Atlantide, vert gazon, rouge Espelette, jaune pomelo : nous avons tenu à respecter la palette du peintre qui nous plaisait telle quelle. Nous avons structuré nos coupes, donné de l’allure à notre été 2017. »

«C’était étrange d’être sollicité par Aventures des Toiles. Je ne pensais pas qu’un jour on voudrait prolonger mon art. Mais de toute façon, à un moment donné, il ne m’appartient plus. Et le travail de cette marque est absolument étonnant », conclut Bruno Ollé.

Claire resumes: « We had a great time applying our enthusiasm to the richness of this sculpture. We relied on the mischievous expressions of the lines and colours and managed to replicate them very thoroughly. Prints perfectly render the rust patches, the layers, thicknesses and the antic white mattness. The rendering of a coarse paint stroke is remarkably mastered on our satin cotton items and on our knitted tops. Ash grey, Atlantic blue, grass green, chilli red, pomelo yellow; we wanted to respect the artist’s palette because we like it as it is. Our cuts are structured to give elegance to our 2017 summer line.»
« Being sought after by Aventures des Toiles was surprising for me. I didn’t think my art would be wanted for extension. Anyway, there is a time when it doesn’t belong to me anymore. The work the brand has done is astonishing. », says Bruno Ollé in conclusion.

bruno olléNé en 1983 à Barcelone, Espagne.
Vit et travaille entre Barcelone et Berlin.

Born in 1983 in Barcelona, Spain.
Works and lives between Barcelona and Berlin.

www.brunoolle.com

bruno.olle@gmail.com
instagram : @brunoolle

 

LA VIDEO DE LA SEANCE PHOTO DU THEME ORGANIC

« Le studio de mode a opté pour une accumulation de jean et de tissu indigo avec surenchère de broderies et de décorations militaires. Ce vestiaire d’été 2017 inaugure ostensiblement un tournant stylistique : les imprimés emblématiques laissent leur place, s’effacent devant rapiéçages et médaillons clinquants. »

ORGANIC-video

MONA LUISON : ORGANIC

Collection Printemps-Eté 2017 / Spring-Summer 2017 collection

« Ses sculptures outrepassent le vêtement. Sa démarche questionne sur les étapes de la vie, de l’intime à l’universel, du dérisoire à l’essentiel. »

Aventures des Toiles - Mona Luison - Organic

Aventures des Toiles - Mona Luison - Organic Aventures des Toiles - Mona Luison - Organic

« Aventures des Toiles suivait ce parcours artistique excentrique depuis longtemps, avec en tête l’idée d’une série ouvragée d’esprit «fait main». »

Aventures des Toiles - Mona Luison - Organic Aventures des Toiles - Mona Luison - Organic Aventures des Toiles - Mona Luison - Organic

Derrière le pseudonyme Mona Luison se cache une artiste d’origine bretonne (France) qui pratique l’upcycling pour désigner toutes les notions de revalorisation et de mutation. Le recyclage des matériaux est poussé à son paroxysme, quand il traverse son ingénieux esprit et passe par ses mains douées pour la transformation.

Ses réalisations s’affranchissent d’emblée de l’univers des arts ménagers et des travaux d’aiguille. Ses sculptures outrepassent le vêtement.
Sa démarche questionne sur les étapes de la vie, de l’intime à l’universel, du dérisoire à l’essentiel. Pour trouver une respiration parmi catastrophes naturelles, guerres et déchirements, elle nous propose une issue de secours, et suggère son nouveau monde filtré par le regard émerveillé de l’enfance. Extraits du quotidien, matières ou lambeaux pourraient incarner la chair et la peau de ces moulures d’entrelacs inscrites et révélées par le corps. Magnifiquement inspirée par l’art brut et ethnique, Mona L. cisèle d’une manière triviale étoffes et substances jusqu’à la métamorphose. Les capsules de café banales deviennent médaillons sublimes. Les bouteilles d’eau, les canettes, les peluches et les photos sont découpées et assemblées pour se faire parures aux accents tribaux. Elle met en œuvre tissage, découpage, soudure, toutes techniques artisanales ancestrales. Elle affectionne les pratiques anciennes de nos grands-mères : précieux crochet et illustre broderie restent préservés. Son savoir-faire ? Elle ravaude, rapièce, rafistole, raccommode, tricote, découpe, coud, reprise, festonne.MONA LUISON

Wearing Sculpture .
The artist hiding behind the pseudonym Mona Luison hails from Brittany, France and practices upcycling, the concept of reusing waste materials or objects and transforming them into objects or materials of better value. When this recycling process is done through the ingenious hands of Mona Luison, it comes to a climax. She has a gift for transformation; her world revolves around domestic science and needlework, and her sculptures become far more than just clothing.
Her artistic approach questions the very issues of life, from intimacy to universal values, from paltry issues to essential matters. She offers an emergency exit from natural disasters and wars, a world away from heartbreaks which viewers gaze at with wonder, like children. The raw material comes from daily life; interlaced shreds and rags become flesh and skin, essentially molding matter for pieces to be worn. Definitively and beautifully inspired by outsider and ethnic art, Mona L. chisels fabrics and carves substances until their metamorphosis is complete. Ordinary coffee capsules are transformed into glittering medallions, water bottles and cans join old stuffed toys and torn photos to be resurrected into tribal adornments. All ancestral craft techniques are utilized: weaving, cutting, welding, crochet work and precious embroidery inherited from our grandmothers (and which Mona L. particularly likes) are preserved. She has gained great expertise in mending, patching, repairing, knitting, cutting, sewing and scalloping.

 

MONA-LOUISON-etresurlaplanetebleue2p20 MONA-LOUISON-jegrandisenfantin3p13 MONA-LOUISON-flaqued'eauLe moindre élément ainsi mué participe d’une histoire surchargée de signes, innervée de sens. Une épaulette d’uniforme, des boutons, des fils enchevêtrés viennent alors assembler ces fragments d’existence. L’exubérance des couleurs et des objets plastiques hétéroclites sonne comme une invitation joyeuse et ludique.

Aventures des Toiles suivait ce parcours artistique excentrique depuis longtemps, avec en tête l’idée d’une série ouvragée d’esprit « fait main ». Le studio de mode a opté pour une accumulation de jean et de tissu indigo avec surenchère de broderies et de décorations militaires. Ce vestiaire d’été 2017 inaugure ostensiblement un tournant stylistique : les imprimés emblématiques laissent leur place, s’effacent devant rapiéçages et médaillons clinquants. La pièce « Organic », ô combien inspirante, a insufflé une nouvelle expression esthétique. A l’instar de Mona Luison, la griffe féminine dévoile à travers ce thème inédit un travail d’exploration audacieuse, entre passé et présent, entre costume d’apparat et modernité de la silhouette.

Each item participating in the transformation has a specific role in the story being told. All of the pieces are loaded with symbolism and bear strong messages. A uniform shoulder-piece, a button or tangled threads….all are assembled into a meaningful new existence. The exuberance of colours and the motley collection of objects make the artwork both light- hearted and playful.
Aventures des Toiles has followed the artist’s eccentric work for some time, ever mindful of her ideas involving a highly worked series in a «home-made» spirit. Our design studio eventually chose an accumulation of jeans and indigo fabrics heavily enriched with military adornment and embroidery. This summer, seventeen new clothing ranges clearly mark our evolution in style; iconic prints give space to patching and bright medallions. Her extremely inspiring, original piece «Organic» brings a new esthetical expression to the brand which, just like Mona Luison herself, portrays a faultless and audacious exploration of past and present, full regalia and modern silhouettes.

MONA-LOUISON-portraitp31Née en 1977 à Brest, France. Vit et travaille à Brest. www.monaluison.fr

Born in 1977 in Brest, France. Vit et travaille à Brest. www.monaluison.fr

LA VIDEO DE LA SEANCE PHOTO DU THEME PORTRAITS DE FAMILLE

«Je trouve cette aventure «des toiles» très originale et très réussie dans sa volonté d’apporter de la couleur, de l’art, de la gaieté, en bref de la vie dans le quotidien des femmes.»

Sandrine Rondard
Cliquez sur l’image pour visualiser la vidéo de la séance photos du thème Portraits de famille inspiré de l’oeuvre de Sandrine Rondard.

portraits-de-famille

SANDRINE RONDARD / PORTRAIT DE FAMILLE

Collection Automne-Hiver 2016 / Fall-Winter 2016 collection

« Ces regards frappants attirent les nôtres qu’ils semblent figer. Le rapport au temps entretient le mystère. L’émotion visuelle s’amplifie des couleurs éclatantes, de la mise en valeurs des verts doux et imprécis, de la profondeur du noir. »

portraits-de-famille-11

SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES. Veste et jupe tissées de beaux fils avec la technique du jacquard. Veste 946441 Top 946920 Jupe 946470 / BEAUTIFUL MEMORIES. Jacket and skirt woven with beautiful yarns and jacquard technique. Jacket 946441 Top 946920 Skirt 946470

portraits-de-famille-6

ENTRE-NOUS. Toute la famille est réunie. Robe 946464 Top 946424 Pantalon 946756 / ENTRE-NOUS. A whole family reunited. Dress 946464 Top 946424 Trousers 946756

portraits-de-famille-4

FILIATION. Robe en maille dans la même lignée. Robe 946463 / AFFILIATED. And a woven dress, of the same kind. Dress 946463

portraits-de-famille-2

PAR LA PENSEE. En imaginant une robe en coton élasthane où tant de choses se passent. Robe 946961 / IN THOUGHT. Imagine a cotton/elastane dress in which so much might happen. Dress 946961

«Nous avons pris la liberté de faire tisser des tissus jacquards et de faire imprimer des motifs floraux ou dérivés, empruntés au fond du tableau, sans les personnages, nous ont-ils confié.»

portraits-de-famille-15

BELLES RENCONTRES. L’histoire de pantalons qui rencontrent la douceur d’un gilet iceberg pour l’un et d’un jacquard tricoté pour l’autre. Cardigan 946480 Pantalon 946756 Cardigan 946881Pantalon 946450 / WONDERFUL ENCOUNTERS. Or when trousers meet up with a soft iceberg cardigan or with knitted jacquard. Cardigan 946480 Trousers 946756 Cardigan 946881 Trousers 946450

portraits-de-famille-17

STYLE. Un manteau stylé, au buste ajusté et à la base ample. Manteau 946440 / NATURAL FIT. A stylish coat, fitted around the bust with a flared base. Coat 946440

Le rose est sa couleur fétiche. Sandrine Rondard l’appose comme une signature, tel un tampon, un sceau, une marque de fabrique. De portraits en paysages, quel que soit le sujet de sa peinture, nous suivons son fil rose comme un prolongement d’elle-même. Goutte de lumière, pétale de fleur, éclat de diamant, vitrail, même si elle paraît déconnectée du contexte, la présence du rose n’est jamais hors sujet. Vive ou tendre, imposante ou discrète, en touche ou magistrale, l’artiste parle de la couleur rose comme d’une sorte de complémentarité. Née un crayon dans les mains, elle s’adonne enfin à son art à plein temps, mais depuis 4 ans seulement. Son histoire artistique débute à l’Ecole nationale d’art de Cergy-Pontoise, puis complète sa formation à l’Ecole nationale des beaux-arts de Dijon. Graphiste pour des maisons d’édition, directrice artistique en presse, auteure, illustratrice, cette artiste complète s’en donne maintenant à cœur joie pour libérer son geste.

Aventures des Toiles avait repéré cette œuvre il y a quelques saisons. Le côté à la fois mystérieux et poétique de ce «portrait de famille» a frappé l’équipe et l’a convaincue.

SANDRINE RONDARD Family Portrait
Pink is Sandrine Rondard’s fetish colour and she uses it as a signature; it is her seal, her trademark. Whether she paints portraits or landscapes, whatever the subject is, a pink thread leads to her, as an extension of herself. Appearing as drops of light, flower petals or diamond sparkles, pink might seem out of context sometimes, yet it is never irrelevant. Her pinks might be bright or light, discreet or omnipresent, a touch or invasive… the artist sees the colour as a kind of complementarity.
Rondard was born with a pencil in her hand but she has only practiced her art on a full-time basis for the past four years. She began studying art at the Cergy-Pontoise art school before joining the fine arts academy in Dijon. She worked previously as a graphic artist for editors, as an art director for the press, as an author and an illustrator; she now merrily and freely pours herself into her own work.
A few seasons ago, Aventures des Toiles had already spotted “Portrait de Famille”; its poetic and mysterious spirit eventually converted the entire team.

portraits-de-famille-01

Deux éléments ont été déterminants dans ce choix : la palette de couleurs parfaitement ajustée à la saison d’hiver 16/17 d’une part ; la volonté de retrouver une histoire figurative d’autre part. Les proportions des personnages, les échelles des éléments de la toile ont été retravaillées. «Nous avons pris la liberté de faire tisser des tissus jacquards et de faire imprimer des motifs floraux ou dérivés, empruntés au fond du tableau, sans les personnages, nous ont-ils confié.»

A l’époque de ce magnifique «portrait de famille», Sandrine Rondard nous dit s’être inspirée de l’écrivaine Colette, du pianiste Debussy, des années 1900. Recherches, tri, classement, trouvailles: perles ! Sur ces photos anciennes, images lisses resurgies du passé, les membres d’une même famille nous intriguent. On imagine le moment solennel de la pose chez le photographe. Ces regards frappants attirent les nôtres qu’ils semblent figer. Le rapport au temps entretient le mystère. L’ émotion visuelle s’amplifie des couleurs éclatantes, de la mise en valeurs des verts doux et imprécis, de la profondeur du noir.

Instantanés échappés puis élaborés de souvenirs familiaux? Superposition des passés? On peut s’interroger. En peignant ainsi sur le vieux support, en coloriant le noir et blanc ou le sépia, Sandrine Rondard invite ses protagonistes à un retour vers le futur. La démarche de la peintre est de jouer sur tous les contrastes avec des robes à fleurs et des chapeaux d’aujourd’hui. Elle souhaite rendre har- monieuses des couleurs très tranchées, donner une cohérence malgré tout et traquer les erreurs. Après le contact avec le directeur artistique pour imaginer une ligne de vêtements, émue et flattée, Sandrine Rondard nous a aussi exprimé son réel intérêt : «Je trouve cette aventure «des toiles» très originale et très réussie dans sa volonté d’apporter de la couleur, de l’art, de la gaieté, en bref de la vie dans le quotidien des femmes.»

 

Their choice relied on two key elements:
First, the colour palette fit perfectly into the winter 16/17 season. Second, the brand wanted to add a figurative story back into the collection. The cha- racters’ proportions and the painting’s construction have been exploited in different scales. They explain: “We took the liberty of having jacquard fabrics wo- ven and patterns printed without using the charac- ters from the painting.”
At the time she was working on this piece of art, San- drine Rondard was inspired by the writer Colette and the musician Debussy, both dating from the be- ginning of the 20th century. She performed research, classified her findings and selected old pictures from the past until she found this family portrait pictu- ring members of a single family with an intriguing attitude. One can easily imagine the solemn moment of their pose at the photographer’s studio. The cha- racters look right into our eyes, capturing our gaze. Time has infused mystery into the picture and the visual emotion is emphasized by bright colours, soft greens and deep black.
This makes us wonder… are these lost snapshots from? which family memories can be imagined? Different pasts overlapping? When painting over these old bases, colouring on black and white or se- pia images, does Sandrine Rondard wish to make characters return from the future? The painter has voluntarily added contrasts to the picture with mo- dern flowery dresses and hats. Contrasting colours are attuned, cohesion is revealed and no errant key remains.
When contacted by our artistic director regarding the design of a clothing range, Sandrine Rondard was both moved and flattered. She told us, « I find this ‘Painting Adventure’ very original, and it is a success ».
She has found a way to bring colour, art and cheer- fulness into women’s daily life.

Dans son travail plus actuel, son œil enregistre tout, constamment. L’ombre et la lumière obsèdent quand on est addict à la photo, à la vidéo, au cinéma. Ses paysages cinématographiques amorcent un inachevé. Ils dépeignent une histoire en suspens où la nature joue un rôle prépondérant. On retrouve ce besoin récurrent de présence humaine, de petits acteurs ou témoins ou héros.

« J’aime la matière picturale plus que le sujet », nous avoue Sandrine R.
Art Paris, Galerie Under Construction à Paris, Imago Mundi France, etc… les expositions se suc- cèdent, les médias en parlent. Artiste montante à suivre !

Her current activity focuses on registering every- thing she sees. Sandrine is addicted to photography, video and cinema; she is obsessed with shadows and lights. Her cinematic landscapes have an unfinished nature; they portray outstanding stories where na- ture plays a leading role. Her recurring need for hu- man presence – actors, witnesses or heroes – is once again well-expressed.
« I like illustrative matter more than the actual subject ».
Art Paris, the Under Construction gallery in Paris, Imago Mundi France, etc…exhibitions come one af- ter another, the media is more interested…Rondard is truly a rising artist worth following!

 

rondardNée en 1966 dans la Loire, France. Vit et travaille en région parisienne.
www.sandrinerondard.com www.underconstructiongallery.com
Born in 1966 in the Loire region, France. Lives and works near Paris.
www.sandrinerondard.com www.underconstructiongallery.com

LA VIDEO DE LA SEANCE PHOTO DU THEME MONT REVE AILE

Son regard reflète l’immensité des paysages, la douceur de leurs courbes, la poésie qui les parcourt… « la peinture m’a donné la possibilité de concrétiser mes rêves dans des images que je colore et livre au regard des autres pour qu’ils se les approprient. »

Cliquez sur l’image pour visualiser la vidéo de la séance photos du thème Mont Rêve Ailé inspiré de l’oeuvre de Francis Berthaud.

mont-reve-aile

FRANCIS BERTHAULT : MONT REVE AILE ou LA COULEUR DE L’AMITIE

Collection Automne-Hiver 2016 / Fall-Winter 2016 collection

« Il a titré sa toile «MONT REVE AILE» pour nous emmener aux confins de son univers. Et c’est vrai : notre ciel est bien plus bleu de lui. Lui, ce coloriste joyeux; ce «maître-artisan» dont les mains traduisent l’habile doigté, dont la voix rassurante chante toute la confiance qu’on peut mettre à l’intérieur, près de son coeur. »

mont-reve-aile-4

En l’air En toute liberté d’inspiration, ce manteau est tissé de fil blanc et rouge et imprimé. Manteau 946540 / UP IN THE AIR A free interpretation for this printed coat on woven white-and-red yarns. Coat 946540

mont-reve-aile-1

Oxygène Une respiration, une atmosphère, un petit haut de résille aux micro-motifs. Top 946522 Pantalon 946757 / OXYGEN A deep breath, in the mood for a little fishnet top with micro-patterns. Top 946522 Trousers 946757

mont-reve-aile-12

« Généreux et confiant, il confie son oeuvre aux stylistes et se prête aux jeux de séduction du prêt à porter. Pour que la peinture vive une autre vie, prenne une toute autre dimension, jusqu’à prendre corps. »

mont-reve-aile-15

Nouveau Souffle Robe 3 trous imprimée. Robe 946560 Cardigan 946580 / FRESH IMPETUS 3-opening printed dress. Dress 946560 Cardigan 946580

mont-reve-aile-13

Les mélodies du bonheur Le confort d’une robe tricotée de multiples parties colorées. Robe 946565 / THE SOUND OF MUSIC A comfy dress, knitted in many different tones. Dress 946565

mont-reve-aile-3

Multiples facettes Cardigan tricoté avec un esprit de patch. Cardigan 946582 Pantalon 946754 / DIFFERENT FACES Knitted in a patchwork spirit. Cardigan 946582 Dress 946754

L’histoire de cette ligne de vêtements réchauffe le coeur. La raconter fait du bien, la connaître à votre tour devrait en prolonger les bienfaits. Alors, que dire quand vous la porterez ? Réciter l’amitié n’est pas chose si facile. C’est pourtant de ce grand «A» que tout a jailli ou rejailli devrait-on dire plus exactement.

The story of this clothing line warms our hearts. Conveing it makes us feel good and understanding it should make you feel its blessing for a while even longer if you’re wearing its clothing! Relating friendship is not such an easy thing to do, however. Everything started with a friendship, or more accurately, restarted with a friendship.

Retournons d’abord au tout début : il y a 10 ans environ la marque rencontre le peintre et succombe à sa maîtrise des couleurs chaudes et chatoyantes, ou lorsque celles-ci se refroidissent et traduisent le calme. Peut être le point culminant de leur partage, leur signe évident de reconnaissance ? Au coeur de leur entente : la couleur les a donc déjà réunis au fil de quelques saisons passées par le succès de leurs créations mêlées. Quand au printemps 2015, lors de chaleureuses retrouvailles en Beaujolais où Francis Berthault expose à Pressavin, l’envie de repartir ensemble à l’ascension d’un sommet imaginaire annoncera une nouvelle aventure amicale et esthétique aux accents plus nouveaux que nostalgiques. La griffe très émancipée va chambouler le genre, changer le ton. D’après sa très libre et fantaisiste appropriation – et entre autres écarts de conduite – de micro-imprimés tout droit surgis de la peinture se mélangeront entre eux sur des tissus fluides ou semi-transparents. Le potager de son grand-père, sa passion pour la montagne, sa joie de vivre, les gens qu’il aime ou pas, ceux qui l’influencent, ceux qui l’émeuvent… alimentent sa source intérieure, intarissable d’ énergie créatrice.

But let’s go back to the beginning. About 10 years ago, the brand met the painter and fell under the charm of his mastery of colours. Whether they are warm and iridescent or calm and cooler, the colours somehow highlight what both creators hold in common and are probably the foundation of their recognition. Colours are at the heart of their encounter; colours brought them together for several seasons in the past and their mixed creations have always ended with success. In the spring of 2015, Francis Berthault held an exhibition in Pressavin, in the Beaujolais region, which presented an opportunity for both heartfelt reunion and a new project which would hopefully lead them towards a cordial and inventive rise to success again. This renewed aesthetic adventure hopes to bring up more novelty than nostalgia, with the brand turning the game around and entirely changing its tone. In a fanciful adaptation – sometimes overstepping the mark – micro-prints taken straight from the painting mingle with one on fluid and semi-transparent fabrics. Francis Berthaut’s inexhaustible source of creativity and energy is fed by his grand-father’s kitchen garden, a passion for mountains, a zest for life, people he enjoys, people he doesn’t enjoy, and people who move him …

mont-reve-aile-01

Il a titré sa toile « MONT REVE AILE » pour nous emmener aux confins de son univers. Et c’est vrai : notre ciel est bien plus bleu de lui. Lui, ce coloriste joyeux ; ce «maître-artisan» dont les mains traduisent l’habile doigté, dont la voix rassurante chante toute la confiance qu’on peut mettre à l’intérieur, près de son coeur. Son regard reflète l’immensité des paysages, la douceur de leurs courbes, la poésie qui les parcourt… «la peinture m’a donné la possibilité de concrétiser mes rêves dans des images que je colore et livre au regard des autres pour qu’ils se les approprient. Après 30 ans de peinture je reste éberlué comme au 1er jour par mon métier de «tisseur de rêves» …» Extrait du livre «30 ans déjà» en 2010. En Avril dernier, il nous confiait encore son étonnement face à l’inventivité d’Aventures des Toiles. Généreux et confiant, il confie son oeuvre aux stylistes et se prête aux jeux de séduction du prêt à porter. Pour que la peinture vive une autre vie, prenne une toute autre dimension, jusqu’à prendre corps. Dans cette plaisante transmission, sa curiosité d’esprit et son ouverture se confirment. Libre aux interprètes d’Aventures des Toiles de mettre au monde à leur tour. En outre, l’idée qu’en hiver 16/17, bien des femmes, habillées et embellies de ces vêtements-là, seront prêtes à partir pour le «Mont rêve ailé», l’amuse, le ravit, l’enchante.

He named his painting «MONT REVE AILÉ» (Mount Winged Dream which in French has the same pronunciation as My Winged Dream) so that it could bring us to the edge of his universe. And it does. The sky there has bluer shades because of him, the joyful colour expert, the master craftsman with skilful hands whose warm and soothing voice brings faith to our hearts. His eyes reflect the immensity of the landscapes they’ve been through, detailing their soft curves and their inherent poetry… « Painting gave me the opportunity to make my dreams come true through the images I colour and offered viewers a chance to make them their own. After 30 years of painting I am still flabbergasted with my vocation, as I was on the first day I became a “dream-weaver”… Excerpt from the book «30 Ans Déjà» published in 2010. Last April, Berthaut shared his amazement regarding the creativity of Aventures des Toiles. Generous and confident, he entrusted his painting to our stylists and played the seductive tricks of the ready-to-wear game. He allowed his painting a second life, different dimensions, until it was transformed. His open and inquiring mind emerged once again throughout this gratifying transition. It is now up to Aventures des Toiles’ interpreters to reinvent their own stories; knowing that during the Winter of 2016/17 women are going to ride on his «Winged Dream”, dressed and beautified by these garments, amuses Berthault and makes him happy.

berthaud

Né en 1953 à Paris. Vit et travaille en Haute Savoie.
Diplôme Supérieur Arts Plastiques Beaux Arts Paris.
Elève de Jean Berthole et Olivier Debré.
Maîtrise Arts plastiques Université Paris VIII.
Exposé depuis + de 35 ans en France et à l’International
où sa reconnaissance s’étend.
www.francisberthault.com

Born 1953 in Paris. Lives and works in Haute Savoie.
Graduated in visual art from the Beaux Arts Paris.
Pupil of Jean Berthole and Olivier Debré.
Master’s degree in visual arts, Paris VIII University.
Has had exhibitions for over 35 years in France
and abroad where his fame is increasing.
www.francisberthault.com

LA VIDEO DE LA SEANCE PHOTO DU THEME BLURRY FUTURE

« Cet immense jardin de mémoire nous raconte doucement de beaux contes auxquels on a envie de croire. Une fleur, une lumière bleue là-bas pour border l’horizon… C’est doux comme une fibre de laine et soie, romantique comme une nature docile et bienveillante… »

Cliquez sur l’image pour visualiser la vidéo de la séance photos du thème Blurry Future inspiré de l’oeuvre de Jernej Forbici.

blurry-future

JERNEJ FORBICI : BLURRY FUTURE

Collection Automne-Hiver 2016 / Fall-Winter 2016 collection

« Les frondaisons chaudes et automnales de «Blurry Future» annoncent l’atmosphère bucolique de l’hiver 16/17. Le vaste paysage est sublimé par une garde-robe tout aussi remarquable tant par les modèles que par les matières. Le rendu des imprimés saisit par son réalisme et par son incroyable fidélité au bocage peint. »

blurry-future-9

Le champs des possibles La toile BLURRY FUTURE, réinterprétée comme un collage de multiples morceaux. Top 946221 / A FIELD OF POSSIBILITIES The painting BLURRY FUTURE has been revisited and looks like a collage of many scraps of fabric. Top 94622159

blurry-future-1

Comme un rêve Se réveiller dans une veste pied-de-poule surimprimée, en maille, brodée, travaillée, est-ce un rêve ? Veste 946241 Top 946923 Pantalon 946751 / LIKE A DREAM Waking up dressed in this Hounds tooth and printed jacket, woven and embroidered, is it a dream? Jacket 946241 Top 946923 Trousers 946751

blurry-future-17

Beauté du paysage Renaissance d’un top aux manches travaillées dans les moindres détails. Top 946224 Pantalon 946755 / LANDSCAPE BEAUTY Top with decorated sleeves, full of details. Top 946224 Trousers 946755

« A l’instar de l’univers de l’artiste – en témoignent sa lumière et ses pétales offerts – ce thème abouti traduit le renouvellement des ressources dont on ne manque pas chez Aventures des Toiles. »

blurry-future-7

Nouveau rythme Une robe tunique ornée de multiples boutons. Robe 946261 / NEW RYTHM A tunic dress decorated with a multitude of buttons. Dress 946261

blurry-future-5

Transparence Transparence sur les manches et la partie haute de ce top. Top 946223 Pantalon 946755 / TRANSPARENCY A top with transparent sleeves and upper part. Top 946223 Trousers 946755

blurry-future-2

Bien dans ma peau Robe de viscose, de dentelle, de lumière. Robe 246262 / GOOD ABOUT MYSELF Viscose dress, lace and light. Dress 246262

Aventures des Toiles en a eu le souffle coupé ! En Février 2016, l’équipe découvre à Varèse (Italie), à la galerie d’art de Sofia Macchi «PUNTO SULL’ ARTE», l’ œuvre magistrale de JERNEJ FORBICI, peintre slovène.

Les frondaisons chaudes et automnales de «Blurry Future» annoncent l’atmosphère bucolique de l’hiver 16/17. Le vaste paysage est sublimé par une garde-robe tout aussi remarquable tant par les modèles que par les matières. Le rendu des imprimés saisit par son réalisme et par son incroyable fidélité au bocage peint. Partant des « griffures » détaillées au centre de ce décor romantique, les créatifs ont creusé ce qui semble montrer des vérités profondes et non moins mystérieuses. Ces traces leur ont insufflé l’utilisation d’étoffes ouvragées, comme gravées ou ciselées. Conjuguant ici passé et renaissance, la marque a travaillé tels l’habilleur d’hier et le couturier d’aujourd’hui. Tous les talents ont convergé vers cette terre d’inspiration. L’exigence déployée dans toutes les recherches pour aboutir au vêtement reflète l’extrême minutie telle- ment reconnaissable chez l’artiste.

Avec Aventures des Toiles, nous sommes allés décrypter ce qui se cache derrière une telle signature. L’histoire est envoûtante comme son manteau de couleurs d’hiver. Nous sommes restés sous le charme mystérieux du peintre, de l’homme, de la toile et de son interprétation vestimentaire.

Entrer dans la confidence, se baigner dans un tel panorama, nous avons voulu suivre le studio de création sous son angle de vision élargie, du des- sin au prêt à porter. Nous avons aimé cette balade entre Slovénie et Italie, comprendre ce qui entraîne les coups de pinceaux du peintre.

JERNEJ FORBICI / Blurry Future Between Heaven and Earth
In February 2016, members of Aventures des Toiles discovered the outstanding work of Slovenian pain- ter JERNEJ FORBICI at Sofia Macchi’s art gallery « PUNTO SULL’ARTE » in Varese (Italy). Their breath was literally taken away, standing in front of his paintings.
The warm autumn foliage of « Blurry Future » he- ralds a bucolic atmosphere for the winter 16/17 sea- son. The vast landscape has been sublimated into a remarkable line of garments in exquisite fabrics. The prints have an extremely realistic appearance recalling the countryside on the painting. From the ‘scratches’ at the center of the romantic decor, our designers have unearthed profound and mysterious truths. The traces have given them inspiration for rich fabrics with a crafted aspect. The brand has as- sociated the past with rebirth, weaving together both ancient dressers and modern fashion designers. All of the talent employed for the line have joined to- gether on this inspiring terrain and lean towards the extreme thoroughness so typical of the artist himself. Aventures des Toiles tracked down certain secrets hiding behind the signature on the canvas and even- tually discovered an enchanting story which they have retraced on a coat in wintery colours. The mys- terious charm of the painter – of the painting – is as bewitching as their clothing interpretation. Aventures des Toiles has offered up a lovely ballad. We entered the confidential atmosphere of the de- sign studio and were immediately immersed in the panorama, located between Slovenia and Italy. We looked at things from his perspective and understood what drove the painter’s brushstrokes.

blurry-future-01

La rigueur du trait fertilisée par son imagination turbulente et allégorique montre une nature de toute beauté, comme à l’origine. On l’imagine encore sauvage et indomptée, calme et inhabitée. La contempler nous amène à réfléchir sur l’absence de l’homme, jamais représenté.

L’artiste engagé pourrait bien régler des comptes avec les hommes soupçonnés d’abîmer cette terre héritée. Emprunté à la tradition de la peinture de paysage, le message d’un avenir incertain (blurry future), et donc d’une souffrance, passe par la beauté obsédante, presque inquiétante.

Rigorous drawing skills and an overflowing, alle- gorical imagination reveal the beauty of nature in its original state: still wild and untamed, calm and uninhabited. Further contemplation makes us reflect on the recurrent absence of mankind in the painter’s work.
The artist is an activist who may well have issues to settle with humans, responsible for damaging the land they have inherited. In the pure tradition of landscape painting, his message about a «Blurry Fu- ture» is full of suffering, and its outstanding beauty makes it even more worrisome.

Mais cet immense jardin de mémoire nous raconte doucement de beaux contes auxquels on a envie de croire. Une fleur, une lumière bleue là-bas pour border l’horizon… C’est doux comme une fibre de laine et soie, romantique comme une nature docile et bienveillante…

D’ailleurs au premier plan, la composition d’un large panorama constellé de fleurs ne symbolise-t-il pas grâce, force et renouveau ?
A l’instar de l’univers de l’artiste – en témoignent sa lumière et ses pétales offerts – ce thème abouti traduit le renouvellement des ressources dont on ne manque pas chez Aventures des Toiles.

Yet, this large garden made of memories also tells us fairy tales which we want to believe. A flower, the blue light on the skyline… all are as soft as silk or wool fibers, as romantic as Nature when it is docile and benevolent.
Doesn’t the foreground, featuring a large panorama of flowers, portray grace, renewal and strength?
Just as the artist’s world offers light and petals, the creative theme recalls renewed resources, something Aventures des Toiles has a talent for as well.
forbiciNé à Maribor (Slovénie) en 1980.
Vit et travaille à Kidričevo, Ptuj (Slovénie) et Venise (Italie).
Ecole supérieure des arts visuels à Ljubljana.
Académie des Beaux-Arts à Venise, arts visuels et arts de la scène.
Exposé dans plusieurs pays européens, les Etats- Unis, le Canada, l’Argentine et la Chine. www.sarasist.org/artists/forbici-jernej www.puntosullarte.it
Born in Maribor (Slovenia) in 1980.
Lives and work in Kidričevo, Ptuj (Slovenia)
and Venice (Italy).
College for Visual Arts – Ljubljana.
Venice Academy of Fine Arts, visual arts
and performing arts.
Exhibited in several European countries,
the United-States, Canada, Argentina and China. www.sarasist.org/artists/forbici-jernej www.puntosullarte.it

LA VIDEO DE LA SEANCE PHOTO DU THEME LONDON

« Aventures des Toiles distille dans des silhouettes ultra-modernes sa ligne jean Hiver 16/17 , mi-urbaine mi-rock. Chaque ville possède des talents qui incarnent une époque et son énergie, qui façonnent une mode… »

Cliquez sur l’image pour visualiser la vidéo de la séance photos du thème London inspiré de l’oeuvre de Mo.

Page suivante »