ALAIN VAISSIERE : CHEVAUCHEE SUR LES MERS

Nouvelle Collection Automne-Hiver 2017 / Spring-Summer 2017 New Collection

CHEVAUCHEE-9

D’UN COTE OU DE L’AUTRE Tout est possible. Cette doudoune se porte soit côté imprimé soit coté uni bleu navy. Doudoune réversible 947041 / ONE SIDE OR THE OTHER… Anything is possible. This down jacket may be worn with either printed or plain navy blue sides out.. Reversible down jacket 947041

CHEVAUCHEE-10

TOUT UN EQUILIBRE Une robe en viscose élasthanne Robe 947062 / WELL BALANCED An elastane/viscose woven dress Dress 947062

CHEVAUCHEE-20

SENSORIALITE Au plus près de vos envies. Robe maille viscose élasthanne 947061 / SENSORIALITY According to your desires. Woven dress in viscose elastane 94706113

CHEVAUCHEE-8

NOTRE DAME NOUS GARDE Silhouette veste et pantalon travaillée dans un magnifique tissu jacquard stretch rebrodé. Jacket 947040 Chemise cupro/viscose imprimée brodée 947030 Pantalon 947050 / NOTRE-DAME-DE-LA-GARDE A jacket/trousers silhouette, worked in gorgeous re-embroidered stretch Jacquard. Jacket 947040 Cupro viscose printed and embroidered shirt 947030 Trousers 947050

CHEVAUCHEE-16

UN HAUT EN CUPRO Top col V manches longues en cupro avec une double impression. Top 947023 Pantalon soft coton élasthanne 947751 / A CUPRO TOP V-neck and long sleeved top in cupro with double print. Top 947023 Trousers in soft cotton elastane fabric 947751

CHEVAUCHEE-2

DE SAISON Temps d’hiver beau et doux comme ce cardigan tricoté. Cardigan 947082 Pantalon soft coton élasthanne 947751 / SEASONAL Winter weather: nice and warm, lovely knitted cardigan alike. Cardigan 947082 Trousers in soft cotton elastane 947751

Alain VAISSIÈRE est né en 1957. Après les satellites et l’aérospatial, il a choisi de faire de sa passion sa raison de vivre. Il vit et travaille à Sète (France).

Tu es un artiste qui a radicalement changé de vie.

J’étais ingénieur dans l’aéronautique, plus exactement à l’aérospatial. Je faisais des satellites pour le compte d’ Airbus spatial. J’étais amené à voyager aux quatre coins du monde. D’un autre côté, j’avais une passion depuis tout jeune pour la photo. Je faisais beaucoup de photos. Et au cours du temps, je me suis mis à mélanger photos, dessins, éléments graphiques alimentés par les photos que je prenais lors de mes déplacements. Je mixais le tout en revenant pour faire mes créations. Ma passion a pas mal évolué. Comme tout, je le faisais à fond et un beau jour pour quantité de raisons, j’ai décidé de changer de vie et de me consacrer à ce travail artistique.

C’était vraiment un choix de vie. Je me suis lancé il y a trois ans, à temps plein dans cette nouvelle aventure. On ne se change pas et je fais ça à fond 7 jours sur 7. Je travaille encore plus qu’avant !!!

J’avais vu que ce que je réalisais avait un intérêt pour les gens car j’avais déjà fait des expos lorsque j’étais encore dans mon précédent travail. Et comme je voyais que cela commençait à plaire, je me suis dit que si je ne le faisais pas, je le regretterais, en ayant l’impression d’être passé à côté. Aujourd’hui, je ne le regrette pas.

J’ai commencé en faisant beaucoup de salons d’art, d’expos, pour avoir de la visibilité en utilisant également les réseaux sociaux pour me faire connaître.

Alain VAISSIÈRE was born in 1957. After working on satelites and aerospace, he chose his passion as an art de vivre. He lives and works in Sète (France).
You are an artist who drastically changed his life.
On one hand I was an engineer in aeronautics, more precisely in aerospace. I was designing satelites for Airbus Spacial. I used to travel the world. On the other hand, I’d had this passion for photography since I was very young. I used to practice photography a lot. As time went by, I started mixing photos with drawings and graphic elements, using the pictures I took during my trips. When I was back home, I would do my mixes, my creations. My passion has evolved a lot. Like everything I do I was very much involved in it, and one day, for some reason, I decided to change my life and dedicate myself to this artistic occupation.
It was a true lifestyle choice. I started this new full time adventure three years ago. As one doesn’t change, I give it my all seven days a week. I work even more than before!
I had noticed that my work drew people’s attention because I had had exhibitions while I was still in my previous job. When I noticed people starting to enjoy my creations, I realized that if I didn’t do it then I would regret it and feel as if I had missed something. Today I have no regrets.
I started attending many art fairs and exhibitions to gain a better perspective and began using social networks for greater exposure.

CHEVAUCHEE-SUR-LES-MERS-HIRES

On peut dire que tout ton univers est basé sur le numérique ?

Mon travail est un mix de photos et de dessins, de tout un tas de traitements graphiques que je trouve avec un assemblage final sur Photoshop. C’est une cuisine avec des ingrédients que je mélange, goûte et modifie; j’en change les couleurs.

Sur un tableau comme le nôtre, de quoi es-tu parti ?

Ce n’est pas le plus facile à décortiquer. Il y a de la photo mais qui n’est pas très présente, car elle a surtout permis d’avoir une structure de formes. Il y a beaucoup de dessins en filigrane, ce sont des dessins que je fais à la main, que je numérise et que j’incorpore. Sur cette pièce, il y a beaucoup de manipulations graphiques, et en fait la photo n’est pas très présente mais a surtout servi de prétexte pour créer une ambiance. Ensuite, j’ai travaillé mes couleurs pour donner une résonance.

We can say your all work is based on digital technology?
My work mixes photography with drawings and undergoes multiple graphic treatments which I eventually assemble with Photoshop. It is like cooking with different ingredients which I mix, taste and change again; I change the colours of it.
For the art piece we chose, what was your starting point?
It isn’t easy to dissect. It includes photography, but that is not predominant; the picture allowed me to give structure to the shapes. Drawing is much more present as a watermark. The latter, hand drawn then digitalized and incorporated into the piece, required much graphic handling. The photo is not very present but is a pretext to create an atmosphere. I then worked on colours to give resonance.

ALAIN-VAISSIERE-014

Pourquoi ce tableau s’appelle CHEVAUCHEE SUR LES MERS ?

Cela m’est venu instantanément lorsque je l’ai fini. Il y avait avec la palette de bleus une immensité comme la mer avec une présence.

Tu fais beaucoup de salons ?

Absolument. J’ai besoin de me faire connaître pour montrer mon travail et fidéliser les collectionneurs.

Je suis beaucoup sur Facebook en lien avec le public qui achète mes pièces. Cela m’a permis égale- ment d’approcher pas mal de galeries et d’agents.

La collaboration avec Aventures des Toiles ?

Cela m’a fait plaisir car c’est très bien fait. J’aime toutes les expériences qui sortent des sentiers battus. J’aime la façon dont vous créez. Il y a un gros travail derrière.

http://alain-vaissiere.eion.me/

Why is this piece called CHEVAUCHEE SUR LES MERS (Riding on the seas)?
It came to me instantly when I finished the piece. The blue palette gives an impression of immensity, like the sea, with a presence too.
Are you quite visible at art fairs?
Absolutely. I need to be seen and to show my work for people to know me and for collectors to come back.
I am very present on Facebook also and communicate with people buying my work. It also allows me to contact galleries and agents.
Your partnership with Aventures des Toiles?
I enjoyed it because the work is well done. I like all experiences off the beaten track. I like the way you create. There is much work behind it.
http://alain-vaissiere.eion.me/

ALAIN-VAISSIERE-003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *