LUCIANO DI CONCETTO : JUST IN LOVE

Nouvelle Collection Automne-Hiver 2017 / Spring-Summer 2017 New Collection

JUST-IN-LOVE-17

GARDE IMPERIALE L’élégance d’un manteau aux nombreux détails, fantaisie et allure. Manteau 947241 Pantalon effet texturé stretch 947250 / IMPERIAL GUARD The elegance of a coat with so many details and ornaments, and much classiness. Coat 947241 Texture effect stretch trousers 947250

JUST-IN-LOVE-25

DE DOS Motifs dos en broderie. Manteau 947241 / FROM THE BACK Embroidered patterns at the back. Coat 947241

JUST-IN-LOVE-15

BEL OUVRAGE Motif organisé, broderies et galons, jeux de matières. Robe 947263 / FINE WORK Organised patterns, embroidery and braids; interplays of materials. Dress 947263

JUST-IN-LOVE-1

GARDE-FOU Une silhouette antidépressive. Top 947220 Pantalon effet texture stretch 947250 / SAFEGUARD An anti-depressive silhouette. Top 947220 Texture effect stretch Trousers 947250

JUST-IN-LOVE-6

INCLASSABLE, CONTROVERSEE, EXCENTRIQUE En crêpe stretch, le tomber est envoûtant. Robe 947261 / GENRE-BREAKING, CONTROVERSIAL, ECCENTRIC In stretch crepe, with enchanting drop. Dress 947261

JUST-IN-LOVE-10

IL ME VIENT A L’ESPRIT Un haut de crêpe stretch en émeraude et sa complémentaire : le rouge. Top 947221 Jupe effet texturé stretch 947270 / COMING TO MY MIND A top in stretch crepe, in emerald colour and its complementary red. Top 947221 Texture effect stretch skirt 947270

Luciano di Concetto est né en 1962, il vit et travaille à Montreuil (France). Artiste confirmé, il connaît depuis 15 ans un énorme succès.

Nous avons travaillé 11 collections ensemble avant de marquer une pause en 2011. C’est un plaisir de retravailler avec toi et cette toile JUST IN LOVE. Force est de constater que ton travail a beaucoup évolué.

Je me suis libéré. J’avais tendance à tout enfermer dans des cases, dans une architecture très élaborée. J’exprime aujourd’hui de la liberté, de la joie, de la couleur, avec un côté peut-être plus urbain.

Il y a toujours ce rapport aux signes et à la calligraphie ?

Il y a des symboles, de la calligraphie, des signes, du mystère. La calligraphie a toujours été mon fil conducteur.

Au tout début de ton travail, il y avait un côté street art et aujourd’hui on dirait que tu fais un retour.

Oui absolument, On ne se renie pas. Pour moi, c’est un mix de 30 ans de peinture, de voyages, de découvertes culturelles. C’est en voyageant que j’ai découvert la couleur qui a été très présente dans mes toiles alors que ce n’était pas le cas au début. Aujourd’hui c’est un mélange de tout cela en repartant de la base du street art mais en essayant d’aller plus loin car le street pour moi, n’est beau que dans la rue.

Luciano di Concetto was born in 1962; he lives and works in Montreuil (France). He is an established artist who has enjoyed great success for the past 15 years.
Before we had a break in 2011, we worked together on 11 collections!
It is a real pleasure to restart this partnership with your painting, JUST IN LOVE. It is obvious that your work has evolved a great deal.
I have freed myself. I tended to lock things in boxes, in a very complex type of architecture. I now express more freedom, joy and colours, in a somehow more urban style.
You still have this special relationship with signs and calligraphy?
There are symbols, calligraphy, signs, and mystery. Penmanship has always been my central thread.
At the very begining, your work had a “street-art” spirit and today it seems that you have exhausted the whole thing.
Yes, absolutely, you can’t swallow yourself. My work is a mix of 30 years of painting, travelling and cultu- ral experiences. I discovered colours while travel- ling and they are now very present in my paintings, which was not the case at the begining. Today, they display a mix of all this with street art still appearing as a base, but I’ve tried to go further because I find street art attractive only when it stays in the streets.

JUST-IN-LOVE

Il y a toujours un côté mystique dans ton travail,

Pour moi, une peinture ne doit pas livrer ses secrets d’entrée. J’espère avoir cette profondeur pour que l’on puisse pénétrer dans ma peinture et aller plus loin que l’image qu’elle représente.

Tu as travaillé longtemps avec le même galeriste. Vous avez eu un énorme succès mais c’est en même temps l’effet boomerang où il est difficile d’évoluer quand ça marche ainsi. C’est humain.

Il y a des avantages et des inconvénients. Il est clair que ces avantages notamment financiers m’ont aussi permis d’avancer dans mon travail, car on a beau dire, mais plus on a de l’argent plus il est facile de s’exprimer. Il y a des choses qui demandent des moyens.

L’inconvénient est que ce galeriste me demandait de faire toujours la même chose. C’est pour cette raison que je m’en suis aujourd’hui libéré pour casser, recommencer et renaître.

Tu es en train de mettre un grand coup de balai et l’on observe chez toi une nouvelle dynamique,

Je ne renie rien du tout car j’aime encore mon travail de cette époque mais j’ai besoin d’avancer car je pense mourir avec les pinceaux dans les mains.

There is a mystical aspect in your work..
I believe a painting shouldn’t reveal everything at first. I hope I have reached a depth which allows one to get inside the painting and go beyond the image which is represented.
You had the same gallery owner for a long time. Together, you enjoyed great success which also led to a boomrang effect, where improving can become difficult after success. This is only human.
There are assets and drawbacks. Obviously, the advantages, notably the financial ones, helped me to push my work forward. It is fine to say that the more money you have, the easier it becomes to express yourself. Some operations require [more] means. The main drawback was that the gallery owner always asked me for the same things. This is the reason I freed myself from them, broke everything down and started up again. It’s been a rebirth process.
You have made an orchestrated sweep and a new dy- namic is visible today,
I don’t deny anything because I still love my works from this period, but I needed to move forward; also, because I think I will die with brushes in my hands.

LUCIANO-DI-CONCETTO-055

Sur JUST IN LOVE, la toile de cette saison, explique-nous,

J’essaye de travailler des mots-clefs, de les tisser entre eux, que l’on n’arrive pas à les lire complète- ment et mélanger ça avec plein d’éléments picturaux. « Just in love », on peut le lire lorsque l’on regarde bien la toile Dans cette œuvre, il y a aussi beaucoup d’effets de matières, avec des mélanges de brillances, de satiné, des couleurs violentes.

C’est ce que l’on a essayé de faire dans les matériaux que l’on a utilisés avec des tissus brillants satinés, avec du lurex dans certaines petites parties.

Tu travailles sur quoi actuellement dans ton bel atelier de Montreuil ?

J’avance à mon rythme, intelligemment, un peu plus lentement en prenant mon temps.
Je travaille sur les smileys, les emojis, car c’est très actuel et ça me branche.

Je vais organiser des expos également, peut être pour mes 30 ans d’activité.
Ce sera en 2018.

Pour finir parle nous de notre collaboration, elle t’amuse ?

Cela me fait vraiment plaisir. Je trouve ça très très bien, je suis toujours étonné car je trouve que c’est bien fait. Si cela n’avait pas été le cas, nous n’au- rions jamais travaillé 11 collections ensemble. J’ai toujours été séduit.

Can you give us an explanation of JUST IN LOVE, this season’s painting?
I try to work on key words, to weave them together so that they become almost illegible; then I mix them with visual elements. « Just in love » may be read if you take a very close look at the painting. The work also displays effects of matter, with mixes of bri- ghtness and satin-like colours which are quite vivid.
This is what we tried to achieve with the fabrics we used – bright and silken, with lurex added in some small patches.
What are you currently up to in your lovely workshop in Montreuil?
I am progressing at my own pace, intelligently, a bit more slowly. I take my time. I work on smileys, emo- jis; they are topical and I fancy them.
I am also going to organise exhibitions, maybe for my 30-year career anniversary, which will be in 2018.
Finally, tell us about our partnership – are you ha- ving fun with it?
I truly enjoy it. I find it extremely satisfying and I’m constantly surprised because it always ends up as quality work. If I was thinking differently, we’d never have done 11 collections together. I have always been enthusiastic about it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *