JOEL GANGLOFF : LEGENDES D’AUTOMNE

Collection Automne-Hiver 2017 / Spring-Summer 2017 New Collection

LEGENDES-D-AUTOMNE-21

MAILLE A PARTIR, Une silhouette où la maille est utilisée comme du tissu. Veste en maille 947141 Top coton élasthanne 947122 Pantalon maille 947150 / READY TO GO, A silhouette on which mesh is used as a fabric. Woven jacket 947141 Top in cotton elastane 947122 Woven trousers 947150

LEGENDES-D-AUTOMNE-19

DOUCE CHALEUR, En fausse fourrure imprimée. Veste 947142 Pantalon maille 947150 / SOFT WARMTH In printed fake fur. Jacket 947142 Woven trousers 947150

LEGENDES-D-AUTOMNE-1

LUMIERE DU JOUR, De végétal, délicate, une tunique imprimée sur un satin de viscose. Tunique 947130 Pantalon maille 947150 / DAY LIGHT, Delicate foliage, a printed tunic in satin viscose. Tunic 947130 Woven trousers 947150 3

LEGENDES-D-AUTOMNE-8

EXPLORER LE CHAMPS DES POSSIBLE, Les nouvelles techniques de tissus soudés et collés poussées à l’extrême. Robe 947163 / EXPLORING THE ENTIRE REALM, New techniques on welded and bonded fabrics are brought to the very limit. Dress 947163

LEGENDES-D-AUTOMNE-3

HAUTE VOLTIGE, Veste trapèze chaude en jacquard, avec fantaisie en laine et surimprimée. Veste 947140 Pantalon maille 947150 / HIGH FLYING, Warm Jacquard A-line silhouette jacket, with overprinted woollen details. Jacket 947140 Woven trousers 947150

LEGENDES-D-AUTOMNE-17

SOLEIL LEVANT, Un esprit élégant, à l’inspiration japonisante, en tissu de viscose Top 947120 Pantalon maille 947150 / SUNRISE Elegant style of Japanese inspiration in a viscose fabric. Top 947120 Woven trousers 947150

Né en 1964 en Allemagne. Il vit et travaille dans son atelier de Romans-sur-Isère (France), où nous l’ avons rencontré.

Peux-tu nous parler de la toile que nous avons utilisée ?

C’est une peinture qui fait partie d’une série que j’appelle «Broussailles».
Une envie de faire des paysages. J’avais un atelier à la campagne avec de grandes fenêtres, je faisais une autre peinture que celle d’aujourd’hui. J’ai déménagé au centre de Romans-sur-Isère, en ville. La nature m’a manqué et j’ai voulu faire une toile pour l’installer dans mon nouvel atelier un peu comme un trompe-l’œil.

Et c’est ainsi que j’ai commencé cette thématique. J’avais envie de traiter les paysages différemment d’une perspective traditionnelle. Je voulais de la couleur avec une architecture, avec une nature qui reprend le dessus sur ce que l’homme a fabriqué de manière souvent très géométrique.

L’idée est que le spectateur ait la tête dans le paysage, sans recul, comme s’il en faisait partie. Le sujet est souvent le prétexte à travailler la couleur.

DREAMS OF A BRUSHWOOD LANDSCAPER

Born in Germany in 64, Joël Gangloff both lives and works in his Romans-sur-Isère workshop where we went to meet him.

Can you tell us about the painting we have used?

It is part of a series which I call «Brushwood», a de- sire for landscapes. I had a workshop in the countryside with large windows where I was painting in a different way than today. Then I moved to the centre of Romans-sur-Isère, in the city. I missed nature and I decided to do this painting so it could be settled in my new workshop, like a trompe l’œil.

This is how this theme began.
I wanted to give new perspectives to landscapes unlike the traditional ones. I wanted colours and architecture, with nature taking over what humans have built in an often very geometric manner.
The aim is that viewers have their heads immersed in the landscape, without any hindsight, as if they were part of it. The subject is often an excuse for including a work on colours

LEGENDES-D'AUTOMNE

Comment en es-tu venu à cela ?

J’ai toujours dessiné depuis tout gamin. Je n’étais pas trop scolaire et je suis rentré dans une école d’art graphique et d’imprimerie à Mulhouse. J’ai choisi de faire un CAP pour être compagnon compositeur typographe. C’est un métier aujourd’hui d’un autre monde. Ce métier manuel m’intéressait. C’était Gutenberg. J’ai commencé à travailler en imprimerie dans différents endroits avec beaucoup de liberté et, à côté, je poursuivais en écoles d’art. Je travaillais à Paris où j’ai pris des cours de dessin le soir, place des Vosges. J’ai fait cela pendant un an et demi puis je suis arrivé dans la région de Valence où j’ai continué à prendre des cours.

En 1999, j’ai monté mon imprimerie pour faire de l’édition, de la gravure, de la sérigraphie, de la lithographie et l’idée était que mon activité artistique rejoigne l’imprimerie.

Suite à des rencontres, j’ai commencé à faire une série de sculptures et à montrer aussi mes peintures sur un salon à Paris. Et cela a super bien marché. J’ai donc arrêté l’imprimerie. Je suis parti en me disant que j’essayais pendant 6 mois et là cela fait 20 ans !

How did you come to that?

I have always drawn, since I was a child. I wasn’t very interested in school work and I joined a graphic art and printing school in Mulhouse. I chose to be a Compagnon typesetter. This is a job of ancient times now. I liked the manual aspect of the job, I was Gutenberg. I started to work in printing companies in various places, with much freedom. I always followed art classes while working. I used to take drawing evening classes at the Place des Vosges in Paris while I was working there. I did this for a year and a half; then I moved to the Valence region and kept going to classes.

In 1999, I started my own printing company for the publishing industry: carving, screen printing and lithography. I had in mind to reunite my artistic activities with the printing process.

Through different encounters, I started a series of sculptures and showed my paintings at a trade fair in Paris. This was a real success. I thus decided to stop the printing business, convincing myself I would try for six months, That was 20 years ago !

JOEL-GANGLOFF-012

Tes sources d’inspiration ?

C’est ce qui m’entoure, tout simplement, mais en essayant de monter la couleur le plus possible afin de trouver un équilibre au-dessus de la réalité.

Comment tu gères le renouvellement ?

Cela vient tout seul en travaillant.
Je trouve quand je cherche.
J’ai des idées mais c’est vraiment en travaillant que j’avance et je me laisse faire.
Je travaille par couches très très fines qui m’apportent des choses nouvelles, une nouvelle couleur en amène d’autres. Là encore je force parfois la couleur pour réinventer quelque chose. Je ne sais pas toujours où je vais mais actuellement je suis dans une phase où je ne m’ennuie pas !!!

Comment pouvons-nous voir ton travail ?

J’ai une grosse partie d’expositions, cela fait deux ans que je suis intéressé par des lieux spécifiques et beaux comme des églises, un prieuré. Cela permet de faire des grands formats adaptés aux lieux.

http://www.gangloffjoel.wixsite.com/gangloffjoel

What are your sources of inspiration?

Basically, whatever surrounds me. But I try to highlight colours until the right balance is found, just above reality.

How do you regenerate?

It comes all alone, with working.
I find it when I look for it.
I have ideas but it is the actual working process which makes me move forward, and I don’t restrain it.
I work with very, very thin layers which bring me new options. A new colour will attract other colours. Then again, I sometimes emphasize certain colours so that something new is invented. I don’t always know where I am going to but in that moment, I am going through a phase of intense activity!!!

Where can your work be seen?

I have many exhibitions going on. For the past two years, I have been very interested in beautiful and specific locations such as churches or priories. These places also allow me to paint in large formats which are well adapted to them.

http://www.gangloffjoel.wixsite.com/gangloffjoel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *